69 minutes sans chichis : Emission (talk show) de 1h53min

Née en Belgique d'un père chauffeur de taxi et d'une mère infirmière, Nawell Madani s'installe à Paris à 21 ans, avec pour ambition de devenir chorégraphe et danseuse professionnelle. Peu épanouie dans cette voie, elle abandonne la danse pour écrire son premier one-woman show, «C'est moi la plus Belge !», où elle aborde des sujets tabous, comme la virginité chez la femme maghrébine.

Vidéo 69 minutes sans chichis

Sommaire

Née en Belgique d'un père chauffeur de taxi et d'une mère infirmière, Nawell Madani s'installe à Paris à 21 ans, avec pour ambition de devenir chorégraphe et danseuse professionnelle. Peu épanouie dans cette voie, elle abandonne la danse pour écrire son premier one-woman show, «C'est moi la plus Belge !», où elle aborde des sujets tabous, comme la virginité chez la femme maghrébine, ou l'homosexualité. Après un passage au «Jamel Comedy Club» et au «Grand Journal» de Canal+, elle arpente les petites salles et poste des vidéos sur Instagram, qu'elle nomme les «Instawell». Première humoriste à utiliser cette application, elle rencontre le succès et totalise plus de vingt millions de vues. Forte de cette notoriété, ses spectacles font salle comble et Nawell fait la tournée des zéniths de France.

Diffusions à venir

  • Aucune diffusion prévue pour le moment...