À LA TÉLÉ CE VENDREDI 30 SEPTEMBRE : Une soirée François Damiens sur C8, les adieux de Wallander, la folie des années 90, de la haute couture…


« La folle histoire de François Damiens », à 21 h sur C8

Un portrait inédit de l'humoriste et comédien Fraçois Damiens : entre confidences, fous rires et émotions, retour sur le parcours d'un Belge déjanté. Comédien caméléon et talentueux, le Belge François Damiens s'est fait connaître avec les caméras cachées dans lesquelles il incarne François l'Embrouille. Il s'illustre ensuite au cinéma dans « OSS 117, Le Caire nid d'espions », « L'Arnacoeur » ou encore « La Famille Bélier ».

Louane, Bruno Solo, Julie Ferrier, Raphaël Mezrahi reviennent sur le parcours de l'humoriste et acteur. Des proches, comme son frère Mathieu, évoquent son enfance et sa personnalité. François Damiens est actuellement à l'affiche de « La Danseuse », premier film de Stéphanie Di Giusto dont le rôle-titre est tenu par Soko.

Ce documentaire sera suivi à 22 h 45, toujours sur C8, d'un best of de cinquante minutes des caméras cachées du Belge, intitulé « Le tour de France de Francois Damiens ».

 

« Wallander, l'homme inquiet », à 20 h 55 sur Arte

Histoire : Wallander a été mis à pied après avoir oublié son arme dans un restaurant. Son médecin lui confirme ce qu'il redoutait : il est atteint de la maladie d'Alzheimer. Tandis qu'il cherche une manière d'annoncer la nouvelle à sa fille, celle-ci lui apprend que son beau-père, un officier à la retraite, a disparu.

Petit évènement pour les fans ce soir sur Arte  : c'est l'ultime épisode de la série britannique adaptée des romans de l'écrivain suédois Henning Mankell. Kenneth Branagh alias Wallander tire sa révérence à la télé après quatre saisons et douze épisodes.

 

« La folie des années 90 », à 20 h 55 sur France 3

Retour sur une décennie, celle des années 90, sa vie politique, ses programmes télévisés, ses phénomènes de société ou de masse, ses succès et ses échecs. Dans les années 90, rien n'échappe aux Guignols, aux Inconnus ou au tandem de Caunes/Garcia. A la télévision, c'est l'époque des « reality shows » et de « l'info 24 heures sur 24 ». La vie politique est ponctuée par la fin du second septennat de François Mitterrand, la révélation de l'existence de sa fille cachée, le suicide de Pierre Bérégovoy.

La décennie est en outre marquée par un nouveau phénomène musical et médiatique : les boys band. Mais le succès planétaire de « Titanic », la mort de Lady Di ou le triomphe de Céline Dion sont éclipsés, en France, par la victoire des Bleus en Coupe du monde de football en 1998, qui marque l'apogée de la génération « black, blanc, beur ».

Un reportage qui dure 1 h 35, imaginé par Matthieu Jaubert et Charlotte Soulié.

 

« Qu'est-ce que la haute couture ? », à 22 h 30 sur Arte

Symbole du luxe, la haute couture parisienne rayonne dans le monde entier : Loïc Prigent lève le voile sur un univers aussi fascinant que méconnu du grand public. Figure de proue altière du prestige français, la haute couture est un îlot à part dans l'univers des grandes maisons. Familier de toutes celles qui comptent, Loïc Prigent promène sa caméra dans les ateliers, les défilés et même, rare privilège, du côté des clientes, pour tenter de définir ce qui fait l'essence de la haute couture.

Tournée en janvier 2016 pendant la Fashion Week parisienne, sa promenade furète chez Chanel, Dior ou Schiaparelli, dans les moindres recoins de la haute couture, à la rencontre des artisans et des créateurs, des coulisses des défilés aux salons privés d'essayage. Les interlocuteurs se prêtent au jeu, livrant des confidences touchantes ou drolatiques, mais aussi quelques secrets de fabrication et d'argent, pour un effeuillage de leurs métiers uniques au monde.

Mots clés

François Damiens  Haute couture  Folie des années 90  Wallander  Arte  A la télé ce soir  
 

Remonter