JACKPOT : L'Euro Millions change de formule, Jean-Pierre Foucault vous explique tout


La Française des Jeux a décidé de réformer les règles de sa loterie européenne, victime de son succès.

 

La guerre des étoiles

Si vous avez rempli votre grille d'Euro Millions hier, vous avez dû remarquer une légère différence… qui fait la différence. En plus des cinq numéros à cocher dans la grille principale allant de 1 à 50, vous avez dû choisir deux étoiles parmi douze, au lieu de deux étoiles parmi onze précédemment.

Résultat des vélos ? Auparavant, vous aviez une chance sur 116 millions de remporter le jackpot. Désormais, ce sera une chance sur 140 millions ! Déjà que c'était pas facile. Comme nous l'explique « Ouest France », la Française des Jeux a décidé de modifier les règles de sa loterie européenne car elle estime que le jackpot était remporté trop souvent ces dernières années, en raison du très grand nombre de joueurs qui remplissent leurs grilles à travers l'Europe (neuf pays jouent chaque mardi et vendredi).

 

Plus, plus, et encore plus

Or plus la banque saute, moins le montant des gains est important. Ce qui n'était pas la promesse initiale de l'Euro Millions, qui a construit sa réputation sur l'énormité de ses cagnottes. Pour renouer avec ce credo, tout en diminuant les chances de rafler le jackpot, la FDJ a décidé d'augmenter le montant des sommes (re)mises en jeu. Le premier tirage permet maintenant de remporter 17 millions d'euros au lieu de 15 auparavant.

Ensuite, si personne ne gagne, le pactole s'élèvera à 50 millions d'euros dès le quatrième étage au lieu du sixième précédemment. À partir du huitième tirage, on passera à 100 millions, alors qu'il fallait attendre le dixième tirage pour atteindre cette somme par le passé. Enfin, les « super jackpots » monteront désormais à 130 millions d'euros.

 

Jean-Pierre Foucault vous explique

Le maître de cérémonie de l'Euro Millions sur TF1 vous résume les changements :

Mots clés

Euro Millions  Jackpot  Jean-Pierre Foucault  TF1  
 


Remonter