PPDA violences sexuelles: l'information judiciaire élargie à 3 nouvelles femmes

28/02/2024 à 16h19 • 482 lectures
PPDA violences sexuelles: l'information judiciaire élargie à 3 nouvelles femmes

En décembre 2021, une enquête judiciaire a débuté suite à la plainte de Florence Porcel pour viol contre Patrick Poivre d'Arvor. Maintenant, quatre femmes accusent également ce dernier de différents actes répréhensibles.

L'enquête judiciaire sur PPDA, initialement ouverte après la plainte de Florence Porcel en décembre 2021, s'est étendue pour inclure trois nouveaux incidents. Ces nouvelles allégations impliquent des actes de viol et d'agression sexuelle rapportés par trois autres femmes. Deux des femmes ont signalé des viols tandis qu'une autre a mentionné une agression sexuelle.

Cette expansion de l'enquête intervient après la clôture d'une seconde enquête préliminaire sur des allégations de violences sexuelles visant Patrick Poivre-d'Arvor, laquelle a abouti au classement sans suite de la plupart des plaintes déposées. Dix-neuf plaintes ont été ainsi classées sans suite. Cette enquête préliminaire avait été ouverte en décembre 2021 par le parquet de Nanterre à la suite de plusieurs plaintes et témoignages de femmes accusant l'ancien présentateur vedette du JT de TF1. Cette démarche faisait suite à une première enquête préliminaire également classée sans suite en juin 2021, centrée sur les allégations de viol de Florence Porcel, la première femme à accuser Patrick Poivre-d'Arvor.

La deuxième enquête visait à examiner toutes les plaintes et témoignages, en dehors de ceux rapportés par Florence Porcel. Vingt-deux femmes ont été entendues, certaines n'ayant pas porté plainte. Dix-neuf plaintes ont été classées par le parquet dans le cadre de cette enquête, tandis que trois ont été transmises aux juges d'instruction saisis depuis décembre 2021. Ces incidents remontent à la période allant de 2007 à 2018.

Concernant les allégations d'agression sexuelle, une jeune femme a déclaré avoir été embrassée de force par Patrick Poivre-d'Arvor lors d'une soirée de gala. Elle a confronté le présentateur devant les autorités en juillet 2023 et se dit maintenant soulagée d'avoir été entendue par la justice, selon son avocate. Le classement sans suite de ces plaintes ne met pas fin aux ennuis judiciaires de Patrick Poivre-d'Arvor, car les cinquante témoignages de femmes recueillis au cours des deux enquêtes préliminaires clôturées viendront enrichir l'enquête judiciaire en cours.

PPDA : 20 femmes prennent la parole chez Mediapart

video

Le parquet de Nanterre a ouvert cette instruction suite au dépôt, en novembre 2021, d'une nouvelle plainte de Florence Porcel avec constitution de partie civile. Cette dernière affirme avoir été violée par l'ex-présentateur de TF1 en 2004 dans son bureau à la tour de la chaîne, et qu'il lui aurait imposé une fellation en 2009 dans les bureaux de sa société de production.

Initialement, les deux juges désignés dans le cadre de cette enquête judiciaire ont estimé ne pouvoir enquêter que sur les faits de 2009, considérant ceux de 2004 comme prescrits. Cependant, la cour d'appel de Versailles, saisie par la plaignante, a rendu une décision contraire et leur a ordonné d'examiner l'ensemble des faits allégués en raison de la possibilité d'une série d'incidents.

PPDA, qui nie les accusations, a été mis en examen pour "viol par une personne abusant de l'autorité que lui confère sa fonction" pour les faits de 2009, et placé sous le statut de témoin assisté pour un autre viol allégué remontant à 2004.


Tags

PPDA Patrick Poivre d'Arvor violences sexuelles
 

Actu TV

TV-Programme.com

Pour soutenir la gratuité de tv-programme.com merci d'accepter les cookies

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, améliorer l'expérience utilisateur et analyser l'utilisation du site. Vos données sont traitées avec respect.

Cliquez sur "Accepter les cookies" pour une expérience optimale, ou consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

L'équipe de TV-programme