Cyril Hanouna : audition de la commission d'enquête du Parlement

14/03/2024 à 18h08 861 lectures
Cyril Hanouna : audition de la commission d'enquête du Parlement
Lors de son témoignage devant la Commission d'enquête sur l'attribution des fréquences de la TNT, l'animateur de l'émission «TPMP» a exprimé jeudi son opinion selon laquelle il était l'objet d'une campagne visant à l'écarter du paysage audiovisuel.

Cyril Hanouna, animateur controversé, a affirmé devant les députés être le défenseur d'une télévision «populaire», minimisant les controverses qui ne représentent, selon lui, qu'une infime partie de son temps d'antenne, soit 0,1%. Il a souligné un acharnement médiatique sur ses émissions et a déclaré qu'il était conscient que ses activités dérangeaient.
Hanouna a également avancé l'idée qu'il existe un lobby œuvrant pour son éviction de l'audiovisuel, tout en rappelant que les incidents pour lesquels il était auditionné représentaient une part minime de son contenu diffusé. Il a défendu le bilan de son émission, mentionnant que sur 5 000 heures d'antenne, les problèmes étaient relativement peu nombreux. Loin de son image extravagante habituelle, l'animateur est apparu sobrement vêtu, exprimant son désir de répondre aux questions des députés de manière constructive, insistant sur le fait qu'il était là pour débattre et non pas pour subir un procès.

Cyril Hanouna à propos de Louis Boyard

video


Cyril Hanouna, souvent critiqué pour les dérapages sur ses plateaux, a également évoqué les amendes infligées à sa chaîne par le régulateur des médias, qu'il juge disproportionnées. Il est revenu sur un incident majeur qui a valu à sa chaîne une amende record, concernant des propos injurieux envers un député. Hanouna a exprimé des regrets pour ces propos, mais a justifié son comportement en décrivant le député comme un ami ayant trahi sa confiance en direct. Il a également mentionné que l'incident avait été provoqué par une provocation de la part du député.

Lors de l'audition, Hanouna a fait référence à des déclarations antérieures du député concernant les riches français appauvrissant l'Afrique, ce qui avait provoqué un vif échange. Louis Boyard, le député en question, n'a pas assisté à l'audition de Hanouna, et il était prévu qu'il ne participe pas à l'interrogatoire pour des raisons déontologiques, selon le groupe LFI.
Lors de son témoignage initial, Cyril Hanouna, qui considérait la télévision comme un «rêve», a affirmé avoir toujours eu pour ambition de faire de «TPMP» une émission grand public. Il a lancé le programme en 2010 sur France 4, une chaîne publique, avant de connaître un succès fulgurant après son transfert en 2012 sur Direct 8, qui est devenue C8. Hanouna a souligné sa volonté de donner la parole à tous dans ses émissions, insistant sur le fait qu'il ne prenait pas position politiquement et qu'il cherchait à représenter toutes les opinions présentes en France.

Audition de Cyril Hanouna par la commission d'enquête TNT

video

Tags

TPMP : première partie Touche pas à mon poste ! Touche pas à mon poste : deuxième partie Cyril Hanouna Face à Hanouna TPMP
 

Programme TV ce soir

Actu TV

tv-programme.com

Pour soutenir la gratuité de tv-programme.com merci d'accepter les cookies

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, améliorer l'expérience utilisateur et analyser l'utilisation du site. Vos données sont traitées avec respect.

Cliquez sur "Accepter les cookies" pour une expérience optimale, ou consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

L'équipe de TV-programme