Miklós Rózsa

Biographie de Miklós Rózsa

Miklós Rózsa est né le jeudi 18 avril 1907 (Bélier ♈) à Budapest, Austria-Hungary [now Hungary] et décédé le jeudi 27 juillet 1995 (88 ans)

Miklós Rózsa (né le 18 avril 1907 à Budapest (Hongrie) et mort le 27 juillet 1995 à Los Angeles (États-Unis), est un compositeur de musique de films et de musique classique. Quatre de ses musiques, dont celle de Ben-Hur, obtinrent des récompenses internationales.

Miklós Rózsa étudie au conservatoire de Leipzig. Lors de son séjour à Paris, il rencontre le compositeur Arthur Honegger. En 1937, il compose sa première musique de film pour Le Chevalier sans armure. Sa rencontre avec les producteurs et réalisateurs britanniques Alexander et Zoltan Korda est déterminante et débouchera sur ces perles musicales que sont Les Quatre Plumes blanches, Le Voleur de Bagdad et Le Livre de la jungle.

La richesse de son écriture et son orchestration très colorée en font vite un compositeur très prisé.

Il émigre en 1940 en Californie où il se rend célèbre par ses musiques de film, d'abord dans le film noir (Assurance sur la mort, Les Tueurs), puis dans le film historique (Quo Vadis, Ivanhoé, Jules César, Les Chevaliers de la table ronde).

Il débute également une collaboration qui s'avérera très fructueuse avec le réalisateur Billy Wilder et d'autres cinéastes de premier ordre comme Fritz Lang, George Cukor ou Vincente Minnelli feront appel à son talent à plusieurs reprises.

En 1945, il remporte son premier Oscar de la meilleure musique pour le film d'Alfred Hitchcock, La Maison du docteur Edwardes. Dans le livre d'entretiens Hitchcock/Truffaut, le réalisateur avoua qu'il ne fut pas pleinement satisfait de la partition trop sentimentale (à son goût) de Rózsa, et ce film fut leur unique collaboration. Il n'en demeure pas moins que Rózsa fut le seul compositeur récompensé pour la musique d'un film d'Alfred Hitchcock (en dépit de l'excellente collaboration que ce dernier développera plus tard avec Bernard Herrmann).

Mais c'est son travail sur les péplums qui fera sa renommée à la fin des années 1950 et au début des années 1960: Ben-Hur, Le Roi des rois, Le Cid…

Il continue d'écrire des partitions plus traditionnelles comme son concerto pour violon, dédié à Jascha Heifetz, ce dernier en donnant la première à Dallas en 1956. Rózsa en a réutilisé d'ailleurs plusieurs thèmes pour la musique de La Vie privée de Sherlock Holmes, film de Billy Wilder (1970). Son œuvre classique comprend près de 45 numéros d'opus, dont de la musique de chambre, des œuvres chorales ou des pièces symphoniques.

Lorsque le péplum devint désuet au milieu des années 1960, sa carrière marqua le pas, sa musique ayant été (trop) injustement associée au genre.

Dès lors, il ne composera plus qu'une poignée de films, qui seront empreints, pour la plupart, d'une nostalgie marquée pour le cinéma classique, le "Golden Age" hollywoodien (Fedora de son vieux complice Billy Wilder, C'était demain, L'Arme à l'œil).

En 1977, le cinéma français, en la personne d'Alain Resnais, fit même appel à lui pour son film Providence, qui obtint le César de la meilleure musique.

C'est en 1982 qu'il termine une carrière filmographique bien remplie avec un humour certain, en parodiant sa propre musique dans la comédie Les cadavres ne portent pas de costard, qui se veut un hommage aux films noirs des années 1940.

Source: Article "Miklós Rózsa" de Wikipédia en français, soumis à la licence CC-BY-SA 3.0.

Miklós Rózsa est principalement connu pour ses fonctions de musique sur Assurance sur la mort, musique sur Ben-Hur, musique sur Le poison, musique sur Quand la ville dort.

Miklós Rózsa musique

Programme TV ce soir

Actu TV

tv-programme.com

Pour soutenir la gratuité de tv-programme.com merci d'accepter les cookies

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, améliorer l'expérience utilisateur et analyser l'utilisation du site. Vos données sont traitées avec respect.

Cliquez sur "Accepter les cookies" pour une expérience optimale, ou consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

L'équipe de TV-programme